Crise ou problème de répartition de richesses ?

Pouvons nous exclure des salariés ayant une suspension de leur contrat de travail ?
17 décembre 2012
L’entretien de la tenue obligatoire de travail incombe à l’employeur
23 janvier 2013

La France sombre dans la crise, pourtant à bien regarder, la crise ne touche pas tout le monde. Prenons le cas du constructeur de voiture Porsche en France, les chiffres des ventes sont très bons :

« Porsche fait part d’un record de ventes en France en 2011 pour la première fois depuis sa création en 1999, en commercialisant plus de 3.000 véhicules neufs sur une année complète. Les immatriculations en France affichent une hausse de 32% par rapport à 2010. Autre fait marquant, malgré la fin de son cycle de vie, la Porsche 911 a progressé de 12% en 2011, s’établissant une nouvelle fois comme la sportive la plus vendue du segment en France (le prix d’une telle voiture est de plus de 65.000€) ». 2012 s’annonce comme une bonne année.

Il est à noter que ce constructeur a multiplié les points de ventes en France dans les grandes villes. Le pari est osé en période de crise.

Si, vous écoutez l’actualité, vous verrez qu’il existe d’autres exemples identiques en France et souvent, la raison invoquée est la croissance dans les pays emergeants (Russie, Chine, Brezil…) mais à bien y regarder, malgré les taxes sur les hauts revenus, l’effort fiscal demandé le luxe, les grands restaurants ne se sont jamais aussi bien portés.

Comme nous le voyons souvent dans le cadre de nos missions, la crise porte plus sur la répartition des richesses produites et touche plus les bas salaires…

Comments are closed.